Dizzel

20 Jan

Chers amis de la forêt, il y a du nouveau! Dès que j’aurais trouvé le temps d’écrire un article digne de ce nom je vous expliquerais de quoi il en retourne, pour le moment je vous avoue que mon nouveau train de vie ne me laisse guère de temps pour vaquer à mes occupations habituelles.

Sachez tout de même qu’à Istanbul tout va bien, pour nous et pour les turcs qui y vivent, du moins c’est ce qui apparait en surface. Comme chacun le sait, ce qui se cache est toujours bien plus obscure. Bref!

Je vous dit à très bientôt, portez vous bien.

Ciao


allez au
Dizzel (site officiel)

dans la peau d’une employée en Turquie

retour à la page d’accueil

Bienvenue chez les Barbapapas

8 Jan

Pour le plaisir de tous et de toutes, j’ai enfin terminé mon article sur la Cappadoce. Il y a un peu plus de deux semaines ma petite maman « d’amour chérie que j’aime » (ça c’est pour la forme mais je n’en pense pas moins) est venue nous voir en Turquie, eh oui, avec son amoureux monsieur Tanguy, le plus fort de tout l’univers et le plus beau à l’ouest du Pecos (ça aussi c’est pour la forme et ce n’est pas moi qui le dit).

Pendant les deux semaines de leur séjour nous avons eu le temps de faire de petites visites, de la moitié des mosquées d’Istanbul à la fourmilière des bazars en passant bien evidemment par d’autres attractions, deux ou trois terrasses et la cuisine de Fatma teyze. J’ai fait découvrir Istanbul à ma maman comme il se devait.

Le clou du voyage restera cependant notre périple en Cappadoce. Bien que le voyage aller et retour ait été particulièrement éprouvant, nous avons tous profité avec ravissement de cette région magique.

lire la suite…

On vous aura prévenu

31 Déc

Ce pourrait-il que j’ai omis de dire que je suis une piètre blogeuse et qu’il est bien difficile pour moi de tenir avec assiduité la rédaction de mes articles qui me prennent toujours quasiment la moitié d’une journée à rédiger?

Avant je ralais en allant voir le blog de Boulet parce qu’il n’y avait jamais de nouveau dessin assez rapidement maintenant je me demande comment il fait pour tout faire en même temps et publier si rapidement! Peu importe, tout le monde n’est pas comme lui, cela est peut être dû à la musique que nous écoutons (ref. « Caca Cucu Pipi Zizi » ou « Les maladies expliquées aux enfants » par le Conte du Cul), je ne sais pas, en tout cas voilà, moi, j’oublie même parfois que j’ai un blog alors estimez vous heureux d’avoir au moins un article par mois.

Bon, cela étant dit je m’en vais vous laisser, je vais tenter de reconquérir le coeur de mon amoureux qui vient de prendre un verre d’eau dans la tronche parce qu’il a rit en apprenant que j’avais pas mégarde effacé la moitié de mon dernier article, je ne vous souhaite pas joyeux noël, je reprendrais les mots d’une personnalité bien connue des français qui vous dirait dans de telles circonstances non pas « bonne année » mais « bonne chance! ».

High Security

30 Déc

Si vous prenez l’avion de temps à autre, vous devez être au courant des mesures de sécurités de plus en plus drastiques qui sont prises dans les aéroports. Détécteurs de métaux, rayons X, scanners, j’en passe, tout un dispositif mis en place pour nous eviter de tomber nez à nez avec un forcené qui tenterait de détourner notre avion alors qu’on avait rendez vous ou de rencontrer le fameux monsieur Qaeda dont on nous rabache les oreilles à longueur de temps et qui semble faire peur à tout le monde.

Beaucoup ont ralés lors de l’apparition des scanners corporels, avant on ralait parce qu’on se permettait de temps à autre de nous tripoter dans une salle obscure et encore avant c’était parce qu’on nous obligeait à enlever notre ceinture pour passer les detecteurs de métaux.

Il y a peu un certain monsieur T. se présentait au controle douanier de l’aéroport de Genève. Le douanier, ayant aperçu une bouteille dans le sac de l’intéressé, lui demande ce qu’elle contient.

lire la suite…

Sirop à l’ail

16 Déc


Mon petit poulet est malade, il a la toux, mais vous me connaissez peut être et vous savez que j’ai plus d’un tour dans mon sac avec une mère prof de yoga et une grand mère un peu sorcière. Déjà que je me trimballe depuis trois mois avec une trousse à phamarcie de 3kg parce que remplie de petites bouteilles d’huiles essentielles, mon héritage famillial me permet aussi de croire en la sincérité de ceux qui me disent que je peux soigner mon homme avec du sirop à l’ail. S’il est pas content il aurait mieux fait de sortir avec la fille à Sanofi. Comme je constate déjà quelques améliorations et que je peux vous affirmer qu’il n’est en tout cas pas mort, je vous livre ici la recette de ce fameux élixir, ainsi que de quelques autres trucs pour passer l’hiver avec votre toux en toute sérénité.

lire la suite…

Asie

12 Déc

Chers tous,

Notre périple se poursuit et après la Grèce, nous atteignons enfin la Turquie. Ces bougres d’ânes n’ayant pas réussis à se mettre d’accord, il semblerait que nous soyons encore sur le continent européen, quoi qu’il est possible que nous soyons aussi en Asie, bien que certaines cartes indiquent plutôt que la Turquie fait partie du Moyen Orient, ce que j’aurais eu tendance à penser… Allez savoir

Quoi qu’il en soit, la Turquie marque plutôt bien la transition pour nous. Après notre hibernation, qui devrait prendre fin avec les derniers jours de février, nous nous dirigerons vers la Géorgie, nous traverserons un petit bout de Russie avant de passer au Kazakstan, puis la Mongolie, la Chine et enfin l’Inde.

On est pas rendu, certes, mais nous avons le pas sûr des chèvres des montagnes et le courage des buffles de Tanzanie, nous irons loin et sans faillir.

Changement d’adresse

11 Déc

Chers tous,

soit vous êtes arrivés sur ce blog par vous même et laissez moi vous dire que votre choix fut bien dirigé, soit vous venez de vous faire rediriger ici depuis mon autre blog, qui est vieux, moche, et qui sent un peu le moisi. Celui ci est beau, design et il sent le neuf.

Quoi qu’il en soit, vous êtes bien tombés.

Le jeune et moi sommes toujours en voyage, un peu statiques pour l’instant il faut le dire car nous avons momentanément plantés nos pénates à Istanbul. On pensait qu’il ferait éternellement beau et chaud comme quand nous sommes arrivés mais en fait pas du tout : ce matin nous avons même eu de la neige et le vent qui s’engouffre en gueulant à travers nos fenêtres laisse sous-entendre que cet hiver, ça va chier.

Enfin voilà, je vous laisse profiter de ce petit bijou qu’est mon nouveau blog, vous noterez l’apparition d’un calendrier qui vous permet de vous déplacer aisément d’un article à un autre, ainsi que de quelques petits menus du même ton, en bref, demerdez vous.

Ciao

Mutlu doğum günü

6 Déc

Pour ce 6 décembre si spécial, Vincent et Senay (prononcez « Chenaï ») avaient fomentés un plan diabolique pour me faire croire que je passais une journée complètement banale alors que le soir m’attendaient à la maison tous les gens que nous avions rencontrés jusque là. Agréable surprise que j’ai d’abord vécue avec beaucoup de gêne tant l’ampleur des efforts déployés pour moi était énorme.

Le matin déjà Senay avait préparé un repas spécial composé uniquement de choses délicieuses et très compliquées à réaliser. Ensuite, pendant que Vincent me trainait dehors, elle et une amie ont déménagé l’appartement afin de pouvoir accueillir décemment tous nos invités. Et pour nourrir tout ce petit monde, les deux supers nanas ont également cuisinés six ou sept plats différents, Vincent à fait son fameux poulet et Fatma et Ashley ont apportées des gâteaux. Autant dire qu’il y avait bien plus de bouffe que d’appetits. Ce qui était plutôt bien en fait vu qu’il y a eu des restes pendant deux jours, lucky us.

lire la suite…

Istanbul

30 Nov

Le lendemain de notre arrivée chez la famille d’Ibrahim, après un copieux petit déjeuner, Osman nous a emmené visiter la ville, située à 1h de transport de chez lui. J’ai oublié de le mentionner parce que nous l’avons loupé mais le papa d’Osman, Mustafa, nous avait mis en contact avec un vieil ami à lui, Omer, guide touristique parlant un impeccable français. celui-ci nous proposait une visite gratuite de la ville si nous étions à 10h30 pétantes devant la porte principale du marché aux épices. Nous nous sommes levés à 7h30 et nous l’avons loupé. Arrivés sur les lieux avec un quart d’heure de retard, Omer était déjà parti.

Cela ne nous a pas empêché de passer une belle journée avec Osman et sa copine qui nous ont plus ou moins fait faire le tour de la ville. Nous avons eu l’occasion de visiter la Mosquée Bleue, la plus grande mosquée de la ville qui est un vrai bijou, autant de l’interieur que de l’exterieur. Comme nous étions vendredi, jour saint de l’Islam, nous avons attendu que la prière soit terminée pour pénétrer dans les lieux. L’atmosphère à l’intérieur doit certainement être très particulière et nous aurions pu le savoir si seulement les touristes n’étaient pas si irrespectueux, comme à l’ordinaire.

lire la suite…

Kesan-Istanbul

29 Nov

Aller en Turquie n’est pas une mince affaire… Le fait même d’atteindre la frontière relève du miracle si vous réussissez à le faire en moins de quatre jours. Une fois arrivé là bas et avoir passé le contrôle côté grec, il reste encore à passer du côté turc. La première chose c’est qu’il est impossible de traverser la frontière à pied, quatre militaires armés en refusant le passage. La deuxième chose, c’est qu’il ne passe quasiment aucune voiture et que le peu qui traverse est génélement plein à craquer. Une fois que vous êtes pris il faut encore passer LES contrôles turcs, qui rigolent encore moins que tous les autres douaniers qu’on a croisé. Mais enfin, une fois toutes ces rudes épreuves endurées et passées, vous découvrez que la Turquie est un vrai petit paradis.