Middle East Rainbow

Esquisse

en français :

après Bodrum nous sommes allés jusqu’à Fethiye. Sur la route, deux belges qui nous parlent d’une Rainbow. Pris en stop par un milliardaire qui nous invite à l’hôtel avant de nous laisser tomber. Nous restons finalement trois jours au MesaSuite.
Visite de la Vallée des Papillons.
En chemin pour la Rainbow nous retombons par hasard (et pour la troisième fois) sur les belges. Nous arrivons ensemble.

Premiers temps étranges, tous ces hippies plus voyant les uns que les autres manquent grandement de sincérité et une vibe bizarre circule sur le campement.
Malgré tout, le retour à la nature fait du bien et le départ progressif des clowns apaise sensiblement l’atmosphère…
Véritable ombre au tableau : une épidémie de dysenterie.
Les gens tombent malades les uns après les autres, certains se remettent vite, d’autres non.
Après quelques jours à passer entre les mailles, le filet se ressert et nous y passons aussi, d’abord Vincent, puis moi. Après trois jours Vincent va mieux et il reprend part à la vie communautaire, cuisine, collecte de bois, mission eau, échanges… Pour moi ça continue.
Condamnée à rester jusqu’à la fin de la Rainbow, je prend mon mal en patience…

in english :

after Bodrum we went to Fethiye. On the road, two belgians tell us about a Rainbow. A billionaire invites us for a room in a hotel before to drop us down.
We finally stayed three days at the MesaSuite.
We visit the Valley of Butterflies.
On our way to the Rainbow we randomly meet again (and for the third time) the Belgians. We arrive together.

Firt moments weird, all those hippies more visible to each other don’t seem really genuine and a strange vibe flies above the camp.
Still, being back to Nature makes me feel good and the gradual departure of the clowns soothes the air…
Real bad point : an epydemic of dysentery.
People became sick one after the other, some recover quickly, some other not.
After few days passing through, the disease comes closer and closer and finally catch us, first Vincent, then me. After three days Vincent feels better and gets involved again in the community life, food mission, wood mission, water mission, exchanges… for me, it keeps on.
Forced to stay in the Rainbow till the end, I wait patiently…

aller à Bodrum

boire un concentré de route

vue d’ensemble surla Turquie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :