Kesan-Istanbul

29 Nov

Aller en Turquie n’est pas une mince affaire… Le fait même d’atteindre la frontière relève du miracle si vous réussissez à le faire en moins de quatre jours. Une fois arrivé là bas et avoir passé le contrôle côté grec, il reste encore à passer du côté turc. La première chose c’est qu’il est impossible de traverser la frontière à pied, quatre militaires armés en refusant le passage. La deuxième chose, c’est qu’il ne passe quasiment aucune voiture et que le peu qui traverse est génélement plein à craquer. Une fois que vous êtes pris il faut encore passer LES contrôles turcs, qui rigolent encore moins que tous les autres douaniers qu’on a croisé. Mais enfin, une fois toutes ces rudes épreuves endurées et passées, vous découvrez que la Turquie est un vrai petit paradis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :