Journée nationale à Athènes

17 Nov

 A 16h, nous quittons l’appartement de Denise avec le reste du groupe pour rejoindre la manifestation.

 La veille, nous étions allés faire un tour pour observer l’effervescence des préparatifs au sein de l’université qui fut le théâtre du drame qui fit tout basculer 40 ans plus tôt. De 1967 à 1974, la Grèce subissait le joug d’un régime explicitement appelé La Dictature des colonels. Principalement mené par le colonel Papadhopoulos, le régime assurait sa stabilité en passant essentiellement par la censure, les arrestations arbitraires, les persecutions en bref l’élimination de toute forme d’opposition et de protestations. Le 17 novembre 1973, après plusieurs événements ayant déjà ébranlés la dictature, des bloqueurs étudiants protestants contre les abus du gouvernement en place se font massacrer par les chars entrés de force dans le bâtiment. Le drame fut suffisamment grave pour que la population se soulève massivement, entrainant quelques jours plus tard la chute du régime. Bien sûr l’occupation de l’université n’est pas la seule cause de cette chute mais ce jour depuis est célébré comme une journée nationale, qui sert autant de commémoration que de défouloir pour un peuple qui semble vivre sous pression.

lire la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :